© 2016 by Swiss Chinooks. Proudly created with Wix.com

J'ai toujours aimé les chiens et j'ai grandi vivre et voyager dans divers pays d'Europe et du Moyen-Orient. C'était pendant que j'étais étudiante en Grande-Bretagne que j'ai commencé à penser à vouloir un chien et à chercher la bonne race. En 2000, je suis tombé amoureuse de la race Chinook après avoir vu une photo d'Allaghash de l’éleveur, Great Mountain Chinooks, aux Etats-Unis.

 

J'ai rencontré mon premier Chinook quand je suis allé visiter un couple américain vivant à Hampstead Heath, à Londres. J'étais tellement excité et je me rappelle vivement combien leurs chien était amical et avait un air digne. C'était une expérience aussi spéciale que toutes mes attentes été realiser et j'étais déterminé d’avoir un jour un chien Chinook. Après avoir finalement terminé mes études en 2012, je suis retourné en Suisse et j'ai été plus installé, alors j'ai commencé à chercher un chiot aux États-Unis. Ce n'était pas facile et j'ai rapidement compris combien les éleveurs de chien de Chinook sont protecteurs et consciencieux commes éleveurs dans leurs efforts avec la préservation de la race et de trouver des familles aimantes pour leurs chiots.

 

Après une longue recherche et une persistance douce, c'était Patti Richards de Forever Greene Chinooks pour qui m'a mis en contact avec un propriétaire de Chinook vivant avec ses deux Chinooks à Genève en Suisse (ma ville natale!) Je suis allé à la rencontre avec ses chiens adorables: Nuka et Eya et depuis lors, nous sommes restés en contact. Ce n'est qu'en 2014 que nous avons eu notre premier chien Chinook de Leslie Donais de Granite Hill Chinooks, aux États-Unis.

 

Nous avons récemment obtenu notre deuxième chien Chinook en 2016 de Jon et Kristy Jolly de Desert Sol Chinooks et nous sommes très conscients de la fortune que nous avons eu d'avoir ces chiens exceptionnels dans nos vies.

Lynn Philipp

Le site Swiss Chinooks a été créé en 2016 par Lynn Philipp dans l'espoir de promouvoir la connaissance des Chinooks en dehors des États-Unis et de contribuer à la communauté de la race Chinook en améliorant la diversité génétique grâce à une élevage responsable et en maintenant la capacité de travail des chiens Chinook.

D'autre part moi, j'ai d'abord connu la race Chinook à travers ma femme et j'ai rencontré un chien Chinook pour la première fois lorsque nous sommes allés visiter Eya et Nuka à Genève en Suisse. Ma réaction initiale à notre rencontre était «Dieu, qu’ils sont mignons!» et nous avons passé le reste de notre temps à jouer ensemble dans le jardin. Ce qui me frappe à propos des Chinooks, c'est qu'ils ne semblent pas trop raffinés et qu'ils paraissent parfois un peu maladroits, mais ils ont un aspect noble dans leur regard et semblent avoir un sens de l'humour qui les fait faire de choses un peu toqué.

 

L'obtention de nos chiens Chinook a consisté à faire de longs trajets à travers l'Atlantique, ce que je n'attendais pas en raison de la logistique et des soucis d'avoir tous les documents préparés pour pouvoir passer par les douanes. À la fin, l'entreprise en valait vraiment la peine et nos chiens Chinook ont enrichi ma vie et ont été l'une des meilleures décisions que j'ai jamais prises. Je les considère comme membres de notre famille et apprécie nos promenades et admire la force qu'ils ont en tant que chiens de traineaux. J'aime aussi leurs câlins et j’adore leurs personnages affectueux.

 

Il serait très dommage que cette race soit éteinte, ce qui explique pourquoi nous aimerions offrir notre aide pour contribuer à la conservation de la race Chinook non seulement comme un chien de traineaux, mais comme des compagnons qui auront toujours une place très spéciale dans nos cœurs.

Rene Philipp

Qui Sommes-Nous?